Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du mai, 2017

Paul Bergignat : la subtilité du paysage

Artiste permanent à la Galerie Alain DAUDET, Paul BERGIGNAT peint à un plat pays de terresagricoles finissant sur la mer, un paysage où le regard se perd. Il est le peintre des ciels plombés, de l’orage qui s’éloigne, de la nuit éclairée par un rayon de lune. Il est le peintre du mauvais temps, de la grisaille, d’un paysage morne qui n’attirerait personne s'il ne nous en révélait pas la beauté transcendante.

Ses tableaux sont quasi monochromes, en nuances gris-bleues, noires ou marron. Une absence de couleurs vives mais des vibrations lumineuses : percées du soleil à travers les nuages, reflets sur la mer, puits de lumière dans les lointains gris ou liserés blancs dans le noir.


Ce paysage tracé par l’homme, sans aspérité, dénué de la force de la nature sauvage, est épuré jusqu'à l’abstraction. Pourtantla composition est dynamique,jouant sur les contrastes. La profondeur de champ invite à plonger le regard au fond du tableau jusqu'à la mer. Le chaos atmosphérique d’un orage q…