Accéder au contenu principal

Désordres monastiques


Dans la cuisine du monastère Sainte Marie à Lisieux, sœur Hortense et sœur Margaret confectionnent le repas de midi.
Sœur Hortense s’empare d’une lourde pile de saladiers en terre cuite qu’elle dépose avec précaution sur le plan de travail et commence à la défaire.
Sœur Margaret est assise à table face à trois kilos de petits pois en cosse. Sœur Hortense pose un saladier avec compassion devant Sœur Margaret, cette dernière lui répondant par un gentil regard genufléchi.

L’une après l’autre, soeur Margaret saisit les cosses d’une main molle. De son ongle, elle incise la gangue verte et juteuse pour en dégager le chapelet de petits pois ronds alignés comme des perles qu’elle pousse tels des wagonnets qui atterrissent au fond du saladier en faisant « ploc, ploc, ploc ».

Entre deux cosses, elle regarde vaguement par la fenêtre le jardin du monastère, multicolore, en ce mois d’octobre.

« Tombera, tombera pas ? », se dit-elle. « La feuille rouge de l’érable ou celle, jaune, du tilleul, ou encore la feuille orangé du chêne : qui tombera la première ? »
 
- « Avez-vous vu Sœur Margaret !? Un Rouge-Gorge se régale de nos graines ! Grâce à cette attention, nous aiderons les petits oiseaux à passer l’hiver. »

L’enthousiasme de sœur Hortense sort un instant sœur Margaret de sa torpeur. Elle reprend ensuite sa besogne tandis que Sœur Hortense se lance dans le rangement de quelques gamelles monastiques.

- Sœur Hortense ?
- Oui ?
- Cette nuit, m’est apparu en rêve un satyre cornu, couvert de poils, avec une belle paire de fesses et doté d’un membre très viril. J’ai eu soudain une envie folle de glisser ma soutane entre mes cuisses et de m'abandonner au feu qui me dévorait. Que m’arrive-t-il ?! Sœur Hortense ? Etes-vous, vous aussi, en proie à de telles visions ?!
- Sœur Margaret…, il m’arrive parfois, je l’avoue, que l’archange Saint-Michel m’apparaisse sur une forme iconographique non standard : quelque chose de dur tend sa tunique de soie qui ne me semble pas très catholique…
- Puis-je me laisser aller à de tels désordres ?
- Bien sûr que non !
- Mais que faire alors ?!
- Attrapez votre missel ! Une bonne centaine de pages de lecture sainte seront venir à bout de vos égarements et vous remettront rapidement sur les rails célestes ma soeur !

Résignée mais peu convaincue, sœur Margaret regarde l’oiseau sur la terrasse.

Le piaf picore quelques graines dans l’assiette, jette de rapides coups d'oeil à droite, à gauche - « Y a personne dans la place, c’est nul, j’me casse ! » - et s’éloigne à tire d’ailes.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Les monochromes de Fred Manenc

Peintre permanent de la Galerie Alain Daudet à Toulouse et exposé du 6 au 15 septembre derniers, Fred Manenc s’inscrit dans le travail précurseur de Pierre Soulages et de ses monochromes noirs, tout en élargissant la réflexion sur d’autres couleurs : blanc, bleu, orange ou or.
La couleur occupe tout l’espace de la toile et la matière peinte est épaisse, tirée avec un large pinceau ou raclée.

Une œuvre réduite à sa plus simple expression
Ce qui est remarquable dans ces peintures c’est que tout est lié au matériau de l’œuvre. On peut parler d’« œuvre-matière ».
La peinture, l’instrument et même le support sont les uniques vecteurs de représentation. L’empreinte du pinceau ou du racloir trace des lignes horizontales ou obliques. Le support délimite des formes. L’épaisseur de la peinture détermine des reliefs.


Reflets de lumière dans un miroir de peinture à l'huile
L’autre particularité de ces peintures c’est que la lumière n’y est pas figée, fixée une fois pour toutes sur la toile. Elle …

Petit marché au Salon de l'Art contemporain 2017

Je vous propose de faire le tour de ma galerie virtuelle suite au Salon de l'Art contemporain qui s'est tenu àToulouse du 24 au 26 février 2017. J'avoue être restée de marbre devant les peintures du réel sans âme et le Nouveau réalisme/Pop art quasi pompier. J'ai plutôt misée sur l’abstraction et la matière.
ABSTRACTION

Marie MIRAMONT
A grands coups de pinceau noir, l'artiste trace ses formes d'un geste calligraphique dont seuls les bords de la feuille de papier semblent limiter l'énergie. 











Art by ENITRAM Des effets à la Jackson Pollock mais, dans la mêlée des jets de couleurs, des agencements quasi mathématiques pour une peinture vibrante et harmonieuse. 


TABLEAUX-MATIÈRE
Guillaume ALLEMAND
Une variation autour de l’os qui renvoie aux sociétés premières de l'âge de l'Os et de la Pierre. Une construction de tableaux-cercueils qui au-delà des effets plastiques d'accumulation et de captation de la lumière interroge sur la mort et la régénération. Dans ce…

Angelo Bellini a Toulouse

Peinture
A découvrir du 23 septembre au 23 octobre 2010 à la Galerie Alain Daudet, les paysages époustouflants du peintre italien Angelo Bellini.