Accéder au contenu principal

Attentats meurtriers : la proximité de la menace



Pourquoi comme des milliers des gens ai-je tant été affectée par les assassinats de Paris ?

C’est ma propre liberté d'expression qu’on a massacrée. Car, moi aussi, je veux pouvoir m’exprimer librement si j’en ai envie. Avoir cette liberté, c’est se sentir vivant. On l’exerce d’abord au sein de sa famille puis par rapport au groupe pour devenir soi-même. La liberté de parole, c’est savoir qu’il y a des espaces pour sortir du non-dit, des discours dominants ou conventionnels. C’est la possibilité de donner de la voix pour changer le monde peut-être.

Doit-on vivre avec « un policier dans le crane » comme le disait la dessinatrice WillisFromTunis à propos de la dictature de Ben Ali ?
Faut-il s’attendre à des menaces de mort comme Anita Sarkeesian, la blogueuse qui ose critiquer le sexisme des jeux video aux Etats-Unis ?
Faut-il renoncer à aller au bout de sa pensée ou d’une recherche parce qu’elle dérange ?

Si la parole libre est tant combattue c’est parce que l’esprit critique, facteur de changement, s’exerce à travers elle. Il est inquiétant de réaliser qu’aujourd’hui la liberté d'expression n’est pas un acquis mais qu’elle est menacée.

Que dire de la démocratie dont elle est le baromètre ?
On ne peut qu’en constater le déclin. 
Il nous faut admettre qu'elle n’a pas conquis le monde, image d’un pouvoir dominant ou impossible à implanter dans des pays sans culture de la libre pensée.
On a beau se serrer les coudes en Occident, nous faisons désormais figure de petits "villages d’irréductibles gaulois" entourés de fous sanguinaires. Partout des horreurs, des personnes arrachées à leur famille, emprisonnées, torturées, exécutées. Un nouvel ordre violent dont les femmes sont un des cœurs de cible (d'où mes citations féminines).
Mais à l’intérieur de nos frontières françaises ou européennes nous ne sommes pas à l’abri non plus, car nous savons que nous fabriquons des assassins, produits d’une mécanique sociale irréversible.

C’est dans ce monde que je me suis réveillée le 7 janvier dernier, 
l’inquiétude latente, consciente de la proximité de la menace.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Les monochromes de Fred Manenc

Peintre permanent de la Galerie Alain Daudet à Toulouse et exposé du 6 au 15 septembre derniers, Fred Manenc s’inscrit dans le travail précurseur de Pierre Soulages et de ses monochromes noirs, tout en élargissant la réflexion sur d’autres couleurs : blanc, bleu, orange ou or.
La couleur occupe tout l’espace de la toile et la matière peinte est épaisse, tirée avec un large pinceau ou raclée.

Une œuvre réduite à sa plus simple expression
Ce qui est remarquable dans ces peintures c’est que tout est lié au matériau de l’œuvre. On peut parler d’« œuvre-matière ».
La peinture, l’instrument et même le support sont les uniques vecteurs de représentation. L’empreinte du pinceau ou du racloir trace des lignes horizontales ou obliques. Le support délimite des formes. L’épaisseur de la peinture détermine des reliefs.


Reflets de lumière dans un miroir de peinture à l'huile
L’autre particularité de ces peintures c’est que la lumière n’y est pas figée, fixée une fois pour toutes sur la toile. Elle …

Petit marché au Salon de l'Art contemporain 2017

Je vous propose de faire le tour de ma galerie virtuelle suite au Salon de l'Art contemporain qui s'est tenu àToulouse du 24 au 26 février 2017. J'avoue être restée de marbre devant les peintures du réel sans âme et le Nouveau réalisme/Pop art quasi pompier. J'ai plutôt misée sur l’abstraction et la matière.
ABSTRACTION

Marie MIRAMONT
A grands coups de pinceau noir, l'artiste trace ses formes d'un geste calligraphique dont seuls les bords de la feuille de papier semblent limiter l'énergie. 











Art by ENITRAM Des effets à la Jackson Pollock mais, dans la mêlée des jets de couleurs, des agencements quasi mathématiques pour une peinture vibrante et harmonieuse. 


TABLEAUX-MATIÈRE
Guillaume ALLEMAND
Une variation autour de l’os qui renvoie aux sociétés premières de l'âge de l'Os et de la Pierre. Une construction de tableaux-cercueils qui au-delà des effets plastiques d'accumulation et de captation de la lumière interroge sur la mort et la régénération. Dans ce…

Angelo Bellini a Toulouse

Peinture
A découvrir du 23 septembre au 23 octobre 2010 à la Galerie Alain Daudet, les paysages époustouflants du peintre italien Angelo Bellini.